28 mai 2024

Quels sont les différentes races de chevaux ?

Il existe des centaines d’animaux, parmi eux le cheval représente la pureté, la beauté, la puissance, l’affection et bien d’autres qualités qui font de cet animal l’un des plus appréciés au monde. Savez-vous différencier un cheval d’un autre ?

Pour les personnes qui ne connaissent pas bien les chevaux, il est facile de supposer que la différence la plus importante entre les chevaux est la couleur de leur robe. En réalité, les chevaux sont une espèce diversifiée qui compte plus de 400 races différentes.

L’homme a domestiqué le cheval pour la première fois il y a près de 4 000 ans. Au cours des siècles qui ont suivi, nous avons eu recours à l’élevage pour faire évoluer les chevaux afin qu’ils remplissent différentes fonctions. Certaines races se sont développées pour être suffisamment fortes pour porter de lourds fardeaux. D’autres ont été sélectionnées pour leur vitesse. D’autres encore sont conçues pour être intelligentes et agiles afin d’aider leurs cavaliers à rassembler d’autres animaux.

Différentes races de chevaux

Comment déterminer la race d’un cheval ?

Aujourd’hui, on dénombre presque 400 races de chevaux différents dans le monde.
Toutefois, il n’est pas toujours simple de pouvoir différencier une race de l’autre. Chaque cheval se distingue en fonction de sa taille, sa morphologie, la couleur de sa robe, mais aussi de son domaine d’activité (travail / sport / loisir) et bien d’autre caractère.
Pour mieux se rendre compte de la race d’un cheval, il faut l’analyser sous tous les angles.

La morphologie

Quand on parle de morphologie pour un cheval, on fait allusion à la totalité de son corps.
Dans un premier temps, on retrouve l’encolure, (partie arrière du cheval) qui a pour but de maintenir l’équilibre du cheval. Elles sont différentes entre les juments qui possèdent des hanches plus étroites et qui ont donc une encolure plus musclée que les mâles.
Dans un second temps, nous nous intéresserons à la silhouette générale :

  • Longiligne, si sa morphologie est allongée
  • Bréviligne, si sa morphologie est courte ou trapu

Par la suite, nous nous pencherons sur les ganaches, (partie postérieure de la mâchoire inférieure) elles sont différentes en fonction de leur tête si elles sont typées ou non.
Enfin, dernier critère, l’amplitude des allures (façon dont se déplace le cheval).

La taille

La taille d’un cheval peut varier en fonction de sa race, certaines espèces telles que les poneys peuvent atteindre une taille de 50 cm alors qu’un Clydesdale mesure en moyenne 1,70 m. Parmi toutes les races de chevaux, on distingue 3 types de taille :

  • Hypométrique, cheval de petite taille (Environ 1,00 mètre) comme le Shetland :
  • Eumétrique, cheval de taille normale (Environ 1,55 mètre) comme l’Appaloosa :
  • Hypermétrique (Environ 1,70 mètre) comme un Clydesdale :

La couleur de la robe

La robe d’un cheval désigne la couleur de son poil et des crins. Il existe plusieurs types de robe, les plus connus sont le noir, bai, alezan, bai-brun.
Il y a également d’autre type de couleur de robe plus rare tel que le blanc, Pie Balzan et le Champagne.

Différentes races de chevaux

Quels sont les domaines d’activités en fonction du type de cheval

Depuis la nuit des temps, l’Homme utilise le cheval comme moyen de déplacement, de travail ou de loisirs. Chaque type de chevaux possède ses attributs pour son domaine d’activités.

Le cheval de trait est choisi en fonction de ses compétences pour transporter des charges lourdes comme des charrettes ou des humains. Pour ce genre de travail, on se tournera en général vers un cheval à la musculature puissante et de grande taille comme le Suédois du Nord.

Le cheval de selle est un type de cheval créé pour pouvoir transporter des charges lourdes sur de longues distances. À l’origine ces chevaux étaient utilisés pour la guerre, puis pour les personnes assez aisées pour la chasse à courre. Aujourd’hui le cheval de selle est principalement monté par des cavaliers pour des compétitions de sport ou pour le loisir. Parmi les chevaux de selle, on peut notamment trouver le cheval Anglo-Normand.

Le cheval de dressage est utilisé en équitation, le dressage est un sport reconnu dans le monde entier qui lie le cheval au cavalier. Ce sport, devenue un art au fil des décennies à pour objectif de représenter les mouvements stylisés du cheval. En effet, il faut des années entre un cavalier et son cheval afin de pouvoir maitriser ce grand art. Il existe de nombreuses compétitions où vous pourrez voir ce spectacle, avec comme cheval le Frison ou le Lipizzan.

Le cheval de CSO (Concours de Saut d’Obstacles) est un sport équestre où un cheval et son cavalier vont parcourir un chemin d’obstacle. Pour ce genre de pratique, il faut que le cheval et le cavalier soient en parfaite symbiose pour ne pas rater un obstacle. Pour ce type de compétition, les chevaux les plus estimées pour ce sport sont le Selle Français ou le Pur-sang Anglais.

Tout comme le cheval de CSO, le cheval de concours complet d’équitation est un sport équestre regroupant 3 épreuves indépendantes. Le premier test est une épreuve de saut d’obstacle ; La seconde est une épreuve de dressage ; Enfin ce concours se finit par une épreuve de cross-country. Ce type de sport est caractérisé comme un triathlon équestre avec comme cheval de prédilection le Selle Français et l’anglo-arabe.

Toutefois, certains chevaux ne se limitent pas à un seul domaine d’activité, ils peuvent avoir plusieurs fonctions.

Différentes races de chevaux

En conclusion

Le cheval est l’un des animaux les plus appréciés au monde pour sa beauté, sa puissance, son affection et bien d’autres qualités. Avec plus de 400 races différentes dans le monde, il est important de connaître les caractéristiques de chaque race pour mieux les distinguer.
Les critères tels que la morphologie, la taille, la couleur de la robe et le domaine d’activités sont des éléments essentiels pour identifier les différentes races de chevaux.
Grâce à leur polyvalence, les chevaux ont joué un rôle crucial dans l’histoire de l’humanité, en étant utilisés comme moyen de déplacement, de travail et de loisir.
Aujourd’hui, ils continuent d’être appréciés pour leur participation dans les sports équestres et leur utilisation dans diverses activités récréatives.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *