13 avril 2024
Macareux en Islande : Guide complet pour observer cet oiseau marin | Animaux en Folie

Macareux en Islande : Guide complet pour observer cet oiseau marin

Rêvez-vous d’observer les adorables macareux en Islande ?

Cet article vous guide vers les meilleurs spots pour admirer ces petits oiseaux marins. Mais avant de partir à l’aventure, plongeons dans l’univers fascinant du macareux d’Islande !

Le macareux, un oiseau unique

Proche du pingouin, cet oiseau palmipède de la famille des Alcidés vit en colonies pouvant atteindre des dizaines de milliers d’individus. Habitant les régions tempérées de l’Atlantique Nord et du Pacifique, il se distingue par son plumage noir et blanc et son bec coloré, particulièrement flamboyant durant la saison nuptiale.

Quatre espèces de macareux existent:

  • Le macareux rhinocéros
  • Macareux moine
  • Le macareux cornu
  • Macareux huppé
Macareux en Islande | Animaux en folie
Macareux en Islande
  • Le macareux moine est l’espèce la plus commune en Islande, avec environ 6 millions d’individus qui y nichent. C’est l’un des oiseaux les plus emblématiques du pays.
  • Les macareux rhinocéros sont un peu plus petit que le macareux moine et se distinguent par leur bec plus grand et plus épais. Il est également moins commun, avec environ 3 millions d’individus dans le monde.
  • Le macareux cornu est encore plus petit que le macareux rhinocéros et se distingue par les cornes qu’il possède au-dessus des yeux. Il est rare en Islande, avec environ 1 million d’individus dans le monde.
  • Les macareux huppés sont le plus petit des macareux et se distinguent par leur huppe de plumes sur la tête. Il est également rare en Islande, avec environ 2 millions d’individus dans le monde.
  • Tous les macareux sont des oiseaux marins qui nichent sur les côtes rocheuses. Ils se nourrissent de poissons, de crustacés et de mollusques qu’ils attrapent en plongeant sous l’eau.
Macareux en Islande (Calendrier mural 2022 300 × 300 mm Square): L'animal star de l'île au cercle polaire (Calendrier mensuel, 14 Pages )

Macareux en Islande (Calendrier mural 2022 300 × 300 mm Square): L'animal star de l'île au cercle polaire (Calendrier mensuel, 14 Pages )

  • Cadeau parfait - Nos calendriers sont un cadeau pour votre amie, votre petite amie, votre mari, votre épouse, pour un anniversaire, un anniversaire de mariage, des fiançailles, un emménagement, pour les enfants et les adultes, pour les jeunes et les jeunes mariés.
  • Écologique - L'entreprise CALVENDO Verlag est une entreprise respectueuse de l'environnement qui se consacre à la protection de l'environnement et à la durabilité. La production individuelle adaptée à vos besoins au processus d'impression à la demande permet de réduire considérablement les déchets. CALVENDO utilise uniquement du papier conforme aux normes FSC.
  • Polyvalent - Avec plus de 25 000 calendriers différents, la marque Calvendo propose le bon produit pour tous les goûts. En outre, les calendriers sont généralement disponibles dans les formats A5, A4, A3 et A2. Le calendrier idéal pour votre salon, chambre à coucher, cuisine, salle à manger et chambre d'enfant.
amazon
32.63
Vérifier
Mise à jour le : 13 avril 2024 4 04 54 min Depuis : Amazon Product Advertising

Des oiseaux de mer nomades

Passant la majeure partie de leur vie en mer, les macareux regagnent la terre ferme pour se reproduire. Ils nichent sur les falaises, creusant des terriers et construisant des nids de plumes pour accueillir leur unique petit.

Des chasseurs hors pair

Chassant en groupe sous l’eau, les macareux se nourrissent principalement de poissons, de crustacés et de mollusques. Leur langue râpeuse et leur bec pointu leur permettent de capturer jusqu’à soixante proies en une seule fois !

macareux moine | Animaux en FOlie

Prêt à vivre une rencontre inoubliable avec ces oiseaux fascinants ?

Lisez la suite de l’article pour découvrir les meilleurs endroits d’Islande où observer les macareux dans leur habitat naturel !

Le ballet des macareux en Islande : un spectacle à ne pas manquer !

L’Islande, terre d’accueil des macareux moines

Le macareux moine est la star des côtes islandaises, avec environ 6 millions d’individus, soit 60% de la population mondiale ! Cette présence exceptionnelle fait de l’Islande un lieu privilégié pour observer ces oiseaux fascinants.

Description:

  • Un oiseau marin de la taille d’un pigeon avec un bec coloré, des pattes palmées et une silhouette arrondie.
  • Plumage noir sur le dos, le cou et les ailes, blanc sur le ventre, les joues et le dessus des yeux.
  • Bec triangulaire, rouge à la pointe et bleu foncé à la base.
  • Marche d’une manière comique et malhabile, vole mal mais nage très bien.

Comportement:

  • Grégaire en période de nidification, niche sur les pentes enherbées, les îles ou les falaises.
  • Se nourrit de poissons fourrages qu’il attrape en plongeant sous l’eau.
  • Couple monogame pour la saison de reproduction, pond un seul oeuf par an.
  • Le poussin est vulnérable à la pollution lumineuse lors de son premier envol.

Menaces et protection:

  • Chasse de loisir et braconnage autrefois importants, aujourd’hui interdits.
  • Prédation par les goélands et introduction de rats sur certaines îles.
  • Espèce protégée, emblème de la Ligue française pour la protection des oiseaux.
macareux

Importance culturelle:

  • Emblème de la province canadienne de Terre-Neuve-et-Labrador et de la ville de Perros-Guirec en Bretagne.
  • Oiseau-symbole de l’Islande, très présent sur les souvenirs touristiques.

Informations supplémentaires:

  • Espèce ne vivant qu’en Atlantique nord.
  • Longévité d’environ 25 ans.
  • Colonies importantes en Islande, Irlande, Écosse, Shetland, Scandinavie, Îles Féroé et Bretagne.

Anecdote:

  • En Islande, chaque année, des enfants sauvent des centaines de macareux attirés par les lumières urbaines lors de leur premier envol.

Points importants :

  • Le macareux moine est un oiseau marin fascinant avec un bec coloré et une silhouette arrondie.
  • Il est grégaire en période de nidification et se nourrit de poissons fourrages.
  • Autrefois menacé par la chasse et le braconnage, il est aujourd’hui protégé.
  • C’est un symbole important pour la Bretagne, l’Islande et la province canadienne de Terre-Neuve-et-Labrador.

Quand observer les macareux ?

Le ballet des macareux a lieu chaque année entre juin et septembre, période de reproduction et d’envol des oisillons. C’est le moment idéal pour les observer dans leur habitat naturel.

macareux mangeant des poissons

Où les observer in Islande ?

Le long des côtes islandaises, de nombreux sites offrent des points d’observation spectaculaires :

  • Péninsule de Snæfellsnes
  • Arche rocheuse de Dyrhólaey
  • Cap d’Ingólfshöfdi
  • Île de Heimaey
  • Péninsule de Tjornes
  • Falaises d’observation d’oiseaux de Látrabjarg
  • Île de Grimsey
  • Île Papey
  • Îles Vestman

La Péninsule de Snæfellsnes : Un joyau naturel en Islande

La Péninsule de Snæfellsnes abrite une faune riche et variée. Des colonies de macareux moines, de puffins et de guillemots nichent sur les falaises, tandis que les phoques et les baleines peuvent être observés en mer.

Pour les amateurs de culture, la péninsule abrite de charmants villages de pêcheurs et des musées retraçant l’histoire et les traditions locales.

Que vous soyez un randonneur passionné, un photographe amateur ou simplement un voyageur en quête de beauté naturelle, la Péninsule de Snæfellsnes saura vous charmer.

Voici quelques-uns des sites à ne pas manquer lors de votre visite :

  • Le Snæfellsjökull
  • L’arche de Dyrhólaey
  • Djúpalónssandur, une plage de sable noir
  • Arnarstapi et Hellnar, deux villages de pêcheurs pittoresques
  • Le musée de la baleine à Ólafsvík
  • Le cratère Eldborg

Conseils pour votre visite :

  • La meilleure période pour visiter la Péninsule de Snæfellsnes est de juin à août, lorsque les journées sont longues et le temps est généralement clément.
  • La location d’une voiture est indispensable pour explorer la région à votre rythme.
  • N’oubliez pas de vous munir de vêtements chauds et imperméables, même en été.
  • Respectez la nature et ne laissez aucune trace de votre passage.

La Péninsule de Snæfellsnes est un véritable havre de paix qui vous laissera des souvenirs inoubliables.

L’Arche de Dyrhólaey : Une sculpture naturelle spectaculaire en Islande

Sur la côte sud de la Péninsule de Snæfellsnes en Islande, se dresse l’Arche de Dyrhólaey, une formation rocheuse naturelle d’une beauté saisissante. Sculptée par les vagues et le vent pendant des millions d’années, cette arche imposante s’élève à 120 mètres au-dessus de l’océan Atlantique, créant un paysage à couper le souffle.

L’Arche de Dyrhólaey est un lieu de nidification pour de nombreuses espèces d’oiseaux marins, dont les macareux moines, les puffins et les guillemots. Des milliers d’oiseaux s’installent sur les falaises chaque année, créant un spectacle fascinant pour les observateurs de la nature.

macareux moine | Animaux en folie

L’accès à l’Arche de Dyrhólaey est facile. Un sentier pédestre de 15 minutes vous emmène du parking au sommet de la falaise, où vous pourrez admirer la vue imprenable sur l’arche et l’océan.

Voici quelques conseils pour votre visite  de l’Arche de Dyrholaey :

  • La meilleure période pour visiter l’Arche de Dyrhólaey est de juin à août, lorsque les journées sont longues et le temps est généralement clément.
  • Soyez prudent lorsque vous vous approchez du bord de la falaise.
  • N’oubliez pas de respecter la nature et de ne laisser aucune trace de votre passage.

L’Arche de Dyrhólaey est un lieu unique et spectaculaire qui vaut le détour lors de votre voyage en Islande.

Informations complémentaires :

  • Hauteur de l’arche : 120 mètres
  • Largeur de l’arche : 70 mètres
  • Longueur du sentier pédestre : 15 minutes
  • Accès : gratuit

L’Arche de Dyrhólaey est un symbole de la beauté sauvage et indomptée de l’Islande. C’est un lieu incontournable pour les amateurs de paysages naturels spectaculaires.

Le Cap d’Ingólfshöfdi : Le point le plus occidental d’Islande

Situé à l’extrémité ouest de la Péninsule de Snæfellsnes en Islande, le Cap d’Ingólfshöfdi se dresse fièrement face à l’océan Atlantique.

Le Cap d’Ingólfshöfdi est un lieu idéal pour observer la faune sauvage. Des colonies de macareux moines, de puffins et de guillemots nichent sur les falaises. Des phoques et des baleines peuvent également être aperçus dans les eaux environnantes.

L’accès au Cap d’Ingólfshöfdi est possible par une piste de randonnée de 4 kilomètres. La randonnée est assez facile et offre de beaux points de vue sur la côte et l’océan.

Voici quelques conseils pour votre visite du Cap d’Ingólfshöfdi :

  • La meilleure période pour visiter le Cap d’Ingólfshöfdi est de juin à août, lorsque les journées sont longues et le temps est généralement clément.
  • Soyez prudent lorsque vous vous approchez du bord des falaises.
  • N’oubliez pas de respecter la nature et de ne laisser aucune trace de votre passage.

Le Cap d’Ingólfshöfdi est un lieu sauvage et préservé qui offre une expérience unique aux visiteurs. C’est un endroit idéal pour se détendre et profiter de la beauté naturelle de l’Islande.

Informations complémentaires :

  • Point le plus occidental d’Islande
  • Falaises de basalte noir de plus de 40 mètres de haut
  • Colonies d’oiseaux marins
  • Piste de randonnée de 4 kilomètres
  • Accès : gratuit

Le Cap d’Ingólfshöfdi est un lieu unique et fascinant qui vaut le détour lors de votre voyage en Islande. C’est un endroit idéal pour les amateurs de paysages sauvages et de nature préservée.

L’Île de Heimaey : Une réserve ornithologique pour les oiseaux

L’île de Heimaey, située au large de la côte sud de l’Islande, est un véritable paradis pour les oiseaux. Ses falaises abruptes, ses plages de sable noir et ses formations rocheuses offrent un habitat idéal pour une grande variété d’espèces marines.

Plus de 30 espèces d’oiseaux nichent sur l’île, dont les macareux moines, les puffins, les guillemots, les fulmars boréaux et les goélands. Les macareux moines sont particulièrement nombreux, avec environ 5 millions d’individus qui y nichent chaque année.

L’île est également un lieu de passage important pour les oiseaux migrateurs. Des millions d’oiseaux s’y arrêtent chaque année pour se reposer et se nourrir avant de poursuivre leur voyage vers l’Europe ou l’Amérique du Nord.

Plusieurs sites d’observation ornithologique sont présents sur l’île, dont le Stórhöfði, un promontoire qui offre une vue imprenable sur les falaises et les colonies d’oiseaux.

L’observation des oiseaux est une activité populaire sur l’île de Heimaey. C’est une occasion unique de découvrir la beauté et la diversité de la faune sauvage islandaise.

Voici quelques conseils pour observer les oiseaux sur l’île de Heimaey :

  • Respectez les oiseaux et ne les dérangez pas.
  • Restez sur les sentiers et ne vous approchez pas trop des colonies d’oiseaux.
  • Utilisez des jumelles ou un télescope pour observer les oiseaux de loin.
  • Soyez patient et silencieux.

L’île de Heimaey est un endroit idéal pour observer les oiseaux et découvrir la beauté de la nature islandaise.

macareux criant | Animaux en FOlie

La Péninsule de Tjörnes : Un havre de paix pour les oiseaux

La Péninsule de Tjörnes, située dans le nord de l’Islande, est une région sauvage et préservée qui abrite une grande variété d’oiseaux. Ses falaises abruptes, ses plages de sable noir et ses vastes étendues de toundra offrent un habitat idéal pour de nombreuses espèces marines et terrestres.

Plus de 200 espèces d’oiseaux ont été observées dans la péninsule, dont les macareux moines, les puffins, les guillemots, les fulmars boréaux, les eiders à duvet et les faucons pèlerins. Les macareux moines sont particulièrement nombreux, avec environ 10 000 couples qui nichent sur les falaises de Tjörnes.

L’île de Málmey, située juste au large de la côte de la péninsule, est une réserve naturelle importante pour les oiseaux. L’île abrite de grandes colonies de macareux moines, de puffins et de guillemots.

Plusieurs sites d’observation ornithologique sont présents sur la péninsule, dont le Tjörnes Bird Cliff, un promontoire qui offre une vue imprenable sur les falaises et les colonies d’oiseaux.

L’observation des oiseaux est une activité populaire dans la Péninsule de Tjörnes. C’est une occasion unique de découvrir la beauté et la diversité de la faune sauvage islandaise.

Voici quelques conseils pour observer les oiseaux dans la Péninsule de Tjörnes :

  • Respectez les oiseaux et ne les dérangez pas.
  • Restez sur les sentiers et ne vous approchez pas trop des colonies d’oiseaux.
  • Utilisez des jumelles ou un télescope pour observer les oiseaux de loin.
  • Soyez patient et silencieux.

La Péninsule de Tjörnes est un endroit idéal pour observer les oiseaux et découvrir la beauté de la nature islandaise.

Les Falaises d’observation d’oiseaux de Látrabjarg : Un spectacle fascinant

Situées à l’ouest de l’Islande, les Falaises d’observation d’oiseaux de Látrabjarg sont les plus hautes falaises d’Europe, culminant à 441 mètres d’altitude. Elles s’étendent sur 14 kilomètres et offrent un habitat idéal pour une grande variété d’oiseaux marins.

Plus de 40 espèces d’oiseaux nichent sur les falaises, dont les macareux moines, les puffins, les guillemots, les fulmars boréaux et les goélands. Les macareux moines sont particulièrement nombreux, avec environ 1 million d’individus qui y nichent chaque année.

Le Macareux islandais: Roman

Le Macareux islandais: Roman

amazon
22.50
Vérifier
Mise à jour le : 13 avril 2024 4 04 54 min Depuis : Amazon Product Advertising

Des plateformes d’observation ont été aménagées sur les falaises, permettant aux visiteurs d’observer les oiseaux de près sans les déranger. C’est un spectacle fascinant que de voir ces oiseaux voler en formation, plonger dans l’océan et revenir à leurs nids avec des poissons dans leur bec.

Les Falaises d’observation d’oiseaux de Látrabjarg sont un lieu incontournable pour les amateurs d’ornithologie et de nature sauvage. C’est une occasion unique de découvrir la beauté et la diversité de la faune islandaise.

Voici quelques conseils pour observer les oiseaux aux Falaises de Látrabjarg :

  • Respectez les oiseaux et ne les dérangez pas.
  • Restez sur les sentiers et ne vous approchez pas trop du bord des falaises.
  • Utilisez des jumelles ou un télescope pour observer les oiseaux de loin.
  • Soyez patient et silencieux.

Les Falaises de Látrabjarg vous offriront une expérience inoubliable. Laissez-vous envoûter par la beauté des paysages et le spectacle fascinant des oiseaux en vol.

L’Île de Grimsey, l’Île Papey et les Îles Vestman : Un paradis pour les ornithologues

L’Islande est une destination de rêve pour les ornithologues amateurs. Ses nombreuses îles et ses côtes sauvages offrent un habitat idéal pour une grande variété d’oiseaux marins. Parmi les meilleurs endroits pour observer les oiseaux en Islande, on trouve l’Île de Grimsey, l’Île Papey et les Îles Vestman.

Île de Grimsey:

Située au large de la côte nord de l’Islande, l’Île de Grimsey est l’île la plus septentrionale d’Islande. Elle est connue pour ses colonies de macareux moines, de puffins et de guillemots. Plus de 100 000 couples de macareux moines nichent sur l’île, ce qui en fait l’une des plus grandes colonies d’Europe.

Île Papey:

Située à l’est de l’Islande, l’Île Papey est une petite île inhabitée qui abrite une grande variété d’oiseaux marins. Plus de 60 000 couples de puffins nichent sur l’île, ainsi que des macareux moines, des guillemots et des fulmars boréaux.

macareux volant

Îles Vestman:

Situées au large de la côte sud de l’Islande, les Îles Vestman sont un archipel de 15 îles. Elles sont connues pour leurs colonies de macareux moines, de puffins et de guillemots. Plus de 1 million de macareux moines nichent sur les îles, ce qui en fait la plus grande colonie d’Europe.

Conseils pour observer les oiseaux en Islande:

  • Respectez les oiseaux et ne les dérangez pas.
  • Restez sur les sentiers et ne vous approchez pas trop des colonies d’oiseaux.
  • Utilisez des jumelles ou un télescope pour observer les oiseaux de loin.
  • Soyez patient et silencieux.

L’observation des oiseaux en Islande est une expérience inoubliable. Laissez-vous envoûter par la beauté des paysages et le spectacle fascinant des oiseaux en vol.

Respectons ces oiseaux majestueux

N’oubliez pas que les macareux sont des animaux sauvages. Respectez leur tranquillité et admirez-les à distance. Laissez-les danser leur ballet gracieux sans les déranger.

Préparez-vous à vivre une expérience inoubliable en Islande, à la rencontre de ces oiseaux fascinants !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *