28 septembre 2022
Oiseaux communs en France

Quels sont les 6 oiseaux les plus communs en France ?

Saviez-vous que l’on peut trouver plus de 350 types d’oiseaux différents en France ? Parmi ceux-ci, certains sont plus communs que d’autres. Dans cet article de blog, nous allons examiner les 6 oiseaux les plus communs en France. Continuez à lire pour en savoir plus sur eux !

Le pigeon

Pigeon biset

Le pigeon biset (Columba livia) fait partie de la famille des colombidés, qui comprend les colombes et les cailles. Le pigeon biset est l’oiseau domestique le plus ancien du monde, les traces de sa domestication remontant à au moins 5 000 ans. On pense qu’il est originaire du Moyen-Orient ou de la région méditerranéenne. Le pigeon biset a été introduit dans de nombreuses régions du monde et s’est bien adapté aux environnements urbains. Il est très commun dans les villes, où on le voit souvent se percher sur les bâtiments ou chercher de la nourriture. Le pigeon biset est un oiseau de taille moyenne, dont la longueur du corps est d’environ 30 cm et dont l’envergure peut atteindre 80 cm. Il a un plumage gris-bleu avec deux barres noires sur les ailes et un croupion blanc. Le pigeon biset est généralement timide et secret, mais il peut s’apprivoiser s’il est nourri régulièrement. Dans certaines régions du monde, comme l’Europe et l’Amérique du Nord, le pigeon biset est considéré comme une espèce nuisible en raison de son grand nombre et de son habitude de nicher dans les cavités des bâtiments. Dans d’autres parties du monde, comme l’Asie et l’Afrique, le pigeon biset est apprécié pour sa viande et constitue une espèce importante de l’écosystème

Pigeon Biset
Pigeon biset

Pigeon ramier

Le pigeon ramier (Columba palumbus) est un grand oiseau dodu qui émet un roucoulement caractéristique. Originaire d’Europe, il a également été introduit en Nouvelle-Zélande et en Australie. Le pigeon ramier est un membre de la famille des colombes et, comme les autres membres de cette famille, c’est un aviateur accompli. Il est capable d’atteindre des vitesses allant jusqu’à 60 kilomètres par heure. Le pigeon ramier est de couleur grise, avec une tache blanche sur la gorge et une bande noire sur le dos. Il mesure généralement environ 40 centimètres de long. Le pigeon ramier est un oiseau herbivore, et son régime alimentaire se compose principalement de graines, de baies et de feuilles. Le pigeon ramier n’est pas considéré comme une espèce menacée, bien que son nombre ait diminué ces dernières années en raison de la chasse et de la perte d’habitat.

Pigeon ramier
Pigeon ramier

La tourterelle

La tourterelle des bois est un petit oiseau délicat au cou long et fin. Son dos est gris pâle, et son ventre est blanc avec des taches noires. La tourterelle des bois se trouve dans les bois et les forêts d’Europe et d’Asie. Elle se nourrit d’insectes et de graines, et construit son nid dans les arbres ou les buissons. La tourterelle des bois est un oiseau doux, qui émet un doux roucoulement que l’on entend souvent au printemps. Ces oiseaux sont des créatures migratrices, et ils parcourent de grandes distances chaque année pour atteindre leurs lieux de reproduction. Malheureusement, la tourterelle des bois est maintenant une espèce en voie de disparition en raison de la perte d’habitat et de la chasse. Bien qu’elles soient encore assez communes dans certaines parties du monde, leur nombre diminue à un rythme alarmant. Espérons qu’avec une sensibilisation accrue et des efforts de conservation, ces magnifiques oiseaux seront sauvés de l’extinction.

Tourterelles
Tourterelles

La pie bavarde

La pie bavarde est un oiseau commun que l’on trouve dans de nombreuses régions du monde. Elle est connue pour sa nature bavarde et son habitude de tenir de longues conversations avec d’autres oiseaux. Elles sont également connues pour leur apparence frappante, avec leurs plumes noires et blanches. Les pies bavardes sont des oiseaux très sociaux, et elles forment souvent de grandes bandes. À l’état sauvage, on peut les trouver dans les bois ouverts, les lisières de forêts et les prairies. Les pies bavardes sont également présentes dans les zones urbaines, où elles nichent souvent dans les parcs et les jardins. Les pies bavardes ne sont pas des oiseaux timides, et elles s’approchent souvent des gens à la recherche de nourriture. Elles sont également considérées comme un élément précieux de l’écosystème, car elles aident à contrôler les populations d’insectes.

Pie bavarde
Pie bavarde

Le merle noire

Le merle est une espèce de grive véritable. Le mâle adulte a des plumes noires et des yeux jaunes. Il peut également chanter une belle chanson. On trouve le merle dans les bois et les jardins dans une grande partie du monde. En Amérique du Nord, il est également connu sous le nom de merle d’Amérique. Les merles ne sont généralement pas agressifs, mais ils défendent leur territoire contre les autres merles. Les femelles construisent des nids avec des brindilles, de l’herbe et des feuilles, et elles pondent de 3 à 5 œufs par couvée. Les deux parents aident à nourrir les jeunes oiseaux. Les merles mangent des insectes, des vers de terre, des baies et des fruits. Parmi les fruits qu’ils mangent, citons les baies de sureau, les cerises et les mûres.

Merle noir
Merle noir

La mésange

Mésange charbonnière

La mésange charbonnière est un petit oiseau noir et blanc que l’on trouve dans les bois et les jardins de toute l’Europe. On la confond souvent avec la mésange bleue, mais elle s’en distingue par sa taille plus petite et son bec plus long. La mésange charbonnière est insectivore et son régime alimentaire se compose principalement d’insectes et d’araignées. les mésanges charbonnières se nourrissent également de graines et de baies et, en hiver, elles visitent souvent les mangeoires. Les mésanges charbonnières sont des oiseaux très actifs qui se déplacent constamment à la recherche de nourriture. Les mésanges charbonnières sont également connues pour leur cri fort et aigu que l’on entend souvent dans les bois et les jardins.

Mésange charbonnière
Mésange charbonnière

Mésange bleue

La mésange bleue (Cyanistes caeruleus) est un petit passereau de la famille des mésanges. La mésange bleue est facilement reconnaissable à son plumage bleu et jaune, et on la voit souvent en Europe. Les mésanges bleues sont des oiseaux qui s’adaptent facilement et que l’on peut trouver dans divers types d’habitats, notamment dans les bois, les parcs et les jardins. Ces petits oiseaux pleins de vie sont des mangeurs acrobatiques, et on les voit souvent se suspendre à l’envers aux branches à la recherche d’insectes. Les mésanges bleues sont également connues pour leur capacité à construire des nids, et leurs nids sont souvent utilisés par d’autres petits oiseaux tels que les troglodytes et les grimpereaux. En plus de leur plumage bleu, les mésanges bleues ont une bande blanche distinctive au-dessus de leurs yeux. Ce signe distinctif est censé aider les mésanges bleues à se reconnaître entre elles et pourrait également jouer un rôle dans la sélection des partenaires.

Mésange bleue
Mésange bleue

Le rougegorge

Le rouge-gorge est un petit oiseau à la poitrine rouge. On le trouve dans les bois et les jardins et il est très agréable à voir au printemps lorsqu’il sautille à la recherche de nourriture. Le merle construit son nid en avril ou mai à l’aide de mousse, de feuilles mortes, de toile d’araignée et d’herbe. À l’intérieur, le merle tapisse le nid de plumes. Le merle aura 2 ou 3 couvées d’oisillons pendant l’été. Il peut vivre jusqu’à 12 ans. Le rouge-gorge est un ami du jardinier car il mange les insectes qui endommagent les plantes. En hiver, le rouge-gorge devient plus timide et sa couleur est plus brune, car il se déplace dans les bois pour rejoindre les volées d’autres rouges-gorges. Il visite souvent les tables d’oiseaux et aime manger des baies. Le chant du rouge-gorge est souvent entendu au printemps, à l’aube. C’est l’un de nos oiseaux les plus connus. Des millions de merles sont tués sur nos routes chaque année, car ils cherchent de la nourriture sur les accotements et les autoroutes. Pour les aider, essayez de ne pas vous garer sur les accotements où ils construisent leurs nids ou cherchent leur nourriture. Les populations de rouge-gorge se portent généralement bien, mais certains déclins locaux ont été signalés, probablement en raison de changements dans les méthodes agricoles qui ont entraîné la perte d’habitats tels que les haies où les rouge-gorges aiment construire leurs nids.

Rougegorge
Rouge-gorge

Avec un peu de connaissances sur les oiseaux les plus communs en France, vous pouvez être à l’affût de ces espèces et profiter de leur présence lors de votre visite dans ce beau pays. Il est également intéressant de réfléchir à l’impact du changement climatique sur les oiseaux que l’on pourra observer dans certaines régions à l’avenir. Quel oiseau espérez-vous voir lors de votre prochain voyage en France ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *