3 décembre 2020
Couverture cheval - Bien choisir sa couverture de cheval

Bien choisir sa couverture pour son cheval

Quelles sont les différentes couvertures pour chevaux ? 

Il existe une multitude de couverture pour chevaux sur le marché et beaucoup de cavalier ou de propriétaire de chevaux ont du mal à se retrouver dans ce vaste choix de couverture pour chevaux.

En fonction de la nature de l’utilisation de votre couverture pour cheval, vous devrez vous orienter vers telle ou telle couverture. Voici quelques exemples d’utilisation de couverture :

  • La couverture imperméable est destinée à une utilisation en extérieur (paddock ou prairie) : ce modèle de couverture protège votre cheval du froid et des intempéries.
  • La couverture séchante est parfaite pour les chevaux qui sont tondu : après une séance d’équitation, le cheval transpire et les chemises séchantes sont idéales pour aider à sécher le poil épais tout en le protégeant le temps que sa température corporelle revienne à la normale, de manière à remettre votre cheval au pré sec et donc moins sujet à un « coup de froid ».
  • La chemise ou couverture anti-mouche est un élément indispensable pour votre cheval quand les beaux jours arrivent : cette couverture pour cheval peut s’avérer d’une grande aide pour votre compagnon quand celui-ci est en prairie pour se protéger contre les insectes nuisibles tels que les mouches, les taons, les moustiques, … De plus, la chemise anti-mouche permet de protéger certains chevaux qui ont des allergies ou des intolérances aux piqûres de certains insectes comme les taons par exemple.
  • La couverture d’écurie permet de garder votre cheval au chaud quand celui-ci est au box. Celle-ci permet au cheval de garder une température corporelle constante (surtout les chevaux tondus) même quand la température ambiante baisse. Cependant celle-ci n’est pas une couverture imperméable, il est donc déconseillé de mettre une couverture d’écurie quand le cheval est en extérieur.
  • Le couvre rein est une couverture pour cheval assez particulière car comme son nom l’indique elle ne protège que la partie des reins du cheval. Celle-ci est étudiée pour être porté durant le travail du cheval, comme les couvre-reins ou les couvertures pour marcheurs. Elle est utilisée la plupart du temps pour l’échauffement ou tout au long de l’effort.

La couverture imperméable

Couverture imperméable pour cheval  - Bien choisir la couverture de son cheval

Pourquoi utiliser une couverture imperméable ?

Les couvertures imperméables permettent de maximiser le confort du cheval lors des jours de vents, de pluie, de froid, ou bien des trois à la fois, pour qu’il reste dans une situation confortable, sans restreindre sa liberté de mouvement au pré ou au paddock.

Lorsque les conditions climatiques saisonnières ne permettent pas au cheval de sortir ou de vivre au pré, ou lorsqu’il est tondu pour des raisons sportives, la couverture imperméable est un équipement indispensable pour votre cheval ou poney en extérieur.

Comment bien choisir sa couverture imperméable ?

Il existe des couvertures d’extérieur adaptées à chaque situation. As l’instar du k-way et de la doudoune de ski, on en trouve de différents grammage, de à la simple bâche sans aucune doublure à la couverture d’hiver pour très chaude de 500 grammes. Pour tenir une saison et faire face à la majeure partie des situations, optez pour 3 couvertures imperméables, une très légère de 150 grammes ou moins, une chaude de 300 et une très chaude de 500.

De déperlant à imperméable, choisir une bonne couverture d’extérieur relève parfois du casse-tête. De la rosé à l’averse, vous seul pouvez déterminer les facteurs météorologiques prédominants dans votre région, mais une couverture mi-saison déperlante à deniers classiques pourra parfaitement tenir plusieurs saisons. Si vous ne savez pas vers quelle couverture partir, il vous suffit de regarder le nombre de deniers.

Le nombre de deniers vous indique la densité du tissu et donc la solidité de la couverture. Il est recommandé d’opter pour le maximum de deniers possible pour les couvertures de mi- saison qui vont être utilisées le plus longtemps. En ce qui concerne les couvertures de 1000 deniers, celles-ci sont déjà très résistantes aux morsures et aux accrochages (ce qui arrive souvent si votre cheval est au pré avec plusieurs chevaux). Au sujet des couvertures d’écuries, celles-ci sont souvent limitées à 600 deniers.

Les couvertures imperméables doivent être déperlantes au minimum et bien solides avec une forme la plus anatomique possible.

Quelle coupe préférer pour le choix de votre couverture imperméable ?

Les soufflets d’aisance et la coupe de votre couverture est aussi un facteur très important si ce n’est plus pour le confort de votre cheval lors de ses déplacements. Les différentes sangles ventrales et postérieures sont aussi un critère à prendre en compte pour s’assurer de la bonne tenue de la couverture. Les couvertures intégrales ou avec une découpe d’encolure haute sont idéales pour libérer les pressions autour du garrot et des épaules. Cela permet donc à la couverture d’avoir une meilleure tenue sur votre cheval ou votre poney.

La couverture séchante

Couverture séchante - Bien choisir sa couverture de cheval

Quand utiliser une couverture séchante ? 

La chemise séchante est destinée à protéger votre cheval après l’effort contre les courants d’air et le froid après l’avoir travaillé. Le besoin d’une couverture séchante dépend de l’intensité de la transpiration due au travail accompli. Si vous vous réalisez une simple randonnée, une couverture de sueur n’est pas nécessaire. Dans le cas contraire celle-ci est nécessaire après un entraînement intensif (que cela soit du jumping, du dressage ou autre activité).

En hiver, les chevaux qui ne sont pas tondus transpirent très vite. Dans ce cas, il faut toujours mettre une couverture séchante après avoir l’avoir travaillé. Vous pouvez également mettre la chemise séchante en automne pour empêcher votre cheval de développer un épais pelage d’hiver. Une couverture séchante en polaire réchauffe également un cheval malade et le protège des courants d’air.

Comment bien choisir sa couverture séchante ?

La variété de chemises séchantes est très vaste. Des chemises séchantes de la taille d’un poney jusqu’à 165 cm de long, vous pouvez couvrir chaque cheval et poney. Plis, sangles croisées, double fermeture de poitrine, croupière, fermetures simples, couvre-cou – en fonction de ce que vous en destinez, il est important de bien choisir sa chemise séchante.

Comment bien choisir sa couverture anti-mouche ?

Les matériaux d’une couverture séchante sont également variés, les différents tissus comme les chemises séchantes en polaire ou en laine plus adaptés pour l’hiver, absorbent l’humidité plus ou moins rapidement, la stockent ou l’évacuent directement et ont un effet supplémentaire de refroidissement ou de réchauffement.

Les chemises séchantes classiques sont des couvertures en polaire. Cela présente plusieurs avantages. Vous pouvez laver facilement dans la machine la chemise séchante en polaire. Une fine couverture séchante en polaire n’est pas trop chaude pour que le cheval commence à transpirer en dessous. Le cheval doit cesser de transpirer juste après avoir été monté ou débourré. La chemise séchante absorbe la sueur du cheval et la dirige vers l’extérieur. L’intérieur de la couverture doit donc être sèche au toucher.

Il existe également des chemises séchantes en laine. Cependant, ces couvertures séchantes sont plus adaptées comme des couvertures de transport car elles deviennent rapidement trop chaudes pour le cheval. Ces couvertures de cheval en laine ne peuvent être lavés qu’à basse température.

La couverture anti-mouche

Couverture anti mouche - Bien choisir sa couverture de cheval

Quand utiliser une couverture anti-mouches ? 

Les couvertures anti-mouches sont utilisées lors des périodes propices aux nuisibles ou aux fortes expositions au soleil, en été par exemple. Les chevaux aux peaux fines, allergies, dermites estivales, région à forte densité d’insectes, sont particulièrement concernés par les couvertures anti-mouche.

Les avantages des couvertures anti-mouches

A l’écurie, les mouches sont souvent tenues à l’écart, c’est au pré ou au paddock que les insectes peuvent devenir de véritables plaies pour nos chevaux et poneys qui sont constamment ennuyés et épuisés à force de chasser les mouches, taons et insectes qui leurs rodent autour. Parfois, les crins et les produits anti-mouches ne suffisent pas au cheval à éloigner ces insectes et cela devient vite un cauchemar en période de chaleur et de pontes des mouches. Sans parler d’allergies, de dermites estivales ou de coup de soleil, un cheval peut être vraiment soulagé à certaines périodes grâce à une couverture anti mouche. De même, au travail, optez pour des masques anti-mouches pour faciliter la concentration de votre cheval.

Comment bien choisir sa couverture anti-mouche ?

Souvent en nid d’abeille, la couverture anti-mouche est très légère est plus ou moins conçue pour résister aux frottements. Suivant votre cheval, la forme de la couverture est induite suivant les zones à protéger.

Naturellement les zones non accessibles par la tête et les crins de votre cheval sont particulièrement sujettes aux dérangements par les mouches. Les chemises d’été très respirantes protègent alors le dos, le rein et les flancs de votre cheval. Elles sont utilisés comme séchantes ou anti-mouches, l’été ou après les douches.

Les couvertures intégrales pour les chevaux atteints d’allergies ou de dermite estivale

Les chevaux réactifs aux piqures de culicoïdes doivent être complètement protégé c’est pourquoi il est recommandé de poser sur vos chevaux des couvertures intégrales qui couvrent en plus d’une chemise complète, le ventre et l’encolure. Ajoutez un masque anti-mouche pour une protection maximale.

La couverture d’écurie

Couverture d'écurie - Bien choisir sa couverture de cheval
Couverture d’écurie – Bien choisir sa couverture de cheval

Pourquoi utiliser une couverture d’écurie ?

On utilise les couvertures d’écurie pour garder au chaud les chevaux vivant dans une écurie lorsque les températures baissent, en prévention de la pousse de poil pour la limiter, ou bien pour garder à bonne température des chevaux tondus. Non imperméable, la couverture d’écurie est conçue pour le temps de repos du cheval à l’écurie. Les couvertures légères à faible grammages peuvent aussi servir de couverture séchantes.

Couvertures d’écurie versus couvertures d’extérieur

Bien au sec, le cheval d’écurie n’a pas besoin de couverture imperméable, c’est pourquoi les couvertures d’écurie ont un autre atout : elles sont bien plus douillettes. Loin des risques extérieurs, elles ont une durée de vie bien supérieure aux couvertures d’extérieur. Grace à ses conditions d’utilisation moins risqués, on peut y trouver plus d’éléments délicats et jolis adaptés à la vie en paille ou en copeaux. En laine ou en polaire, les couvertures d’écuriesont de vrais plaids chauds et doux pour nos compagnons sensibles. Pour les sorties aux paddocks, il est d’usage d’y ajouter une bâche ou mieux de réaliser3 un changement de couverture pour une couverture imperméable. En effet, les couvertures d’écuriedisposent rarement de sangles ventrales et ne sont pas idéales pour des sorties aux paddocks, les esclaffements de joie et des roulades à répétition.

Comment couvrir son cheval au box ?

Choisissiez votre grammage de couverture en fonction de la température mais aussi de l’emplacement de votre cheval, suivant s’il est dans un barn à l’abri du vent ou s’il est en box extérieur, tondu intégralement, partiellement ou non. Préférez les couvertures intégrales avec le couvre cou pour les chevaux sujets au vent ou tondu intégralement. Evitez les sur épaisseurs pour le confort de votre cheval, mieux vaut une couverture de 500gr que deux de 200 et 300.

Quel grammage de couverture choisir ?

Les chevaux vivant au box sont de fait limités dans leurs mouvements, ils ne peuvent se réchauffer par l’action. En stable individuelle, ils ne disposent pas non plus de la chaleur de leur congénères, c’est pourquoi à températures égales, on met un grammage un peu plus chaud pour les couvertures d’écurie que pour les couvertures d’extérieur. Le bon sens envers l’animal prime mais de manière générale ont choisi 100 grammes de plus.

Le couvre rein

Couvre rein  - Bien choisir la couverture de son cheval

Dans le but d’éviter les chocs thermiques, certaines couvertures sont conçues pour être porté durant le travail du cheval, comme les couvre-rein ou les couvertures pour marcheurs. Elles sont à couramment utiliser pour l’échauffement ou tout au long de l’effort de votre cheval.

Pourquoi utiliser un couvre-rein pour son cheval ?

Quand les températures baissent fortement comme en hiver, les couvre-rein sont automatiquement de sortie. On les met sur le dos et les reins du cheval (comme un tapis de selle) dès lors que l’on enlève la couverture de box ou d’extérieur lors de la préparation du cheval. Le dos et le groupe du cheval sont des zones particulièrement sensibles au froid et aux contactions musculaires. Le couvre-rein permet à votre cheval d’être décontracté, ce qui in fine permet à votre cheval peut se mouvoir avec souplesse et facilité. Chauffer ou garder au chaud le dos du cheval tondu avant une séance d’équitation permet de travailler un cheval avec le dos contracté par le froid ou les petites raideurs du box.

Comment choisir la taille et la coupe d’un couvre-rein pour cheval ou poney ?

Le couvre-rein doit être suffisamment long pour couvrir le cheval de la selle jusqu’à la base de la queue. La découpe interne doit être la plus large pour permettre de le manipuler facilement à cheval autour des quartiers de votre selle, un grand scratch sur le devant est agréable pour le fixer sur le garrot. Pour les jours de vents, privilégiez une coupe avec un passant de queue pour fixer au mieux le couvre rein.

Quel couvre-rein pour cheval choisir ?

Les couvres-reins sont majoritairement utilisés l’hiver pour faire la transition entre les couvertures d’extérieur ou de box et le cheval « nu » (tondu) lors d’une séance de travail. Ils sont également utilisés lors des entraînements matinaux quand les températures sont bases ou pour les jours de pluie.

Les couvres reins imperméables sont idéaux pour partir sous la pluie, ils peuvent être doublés polaires auquel cas ils sont très chaud. De plus les couvre-reins imperméable peuvent être utiliser au box pour garantir à votre cheval un dos bien sec.

Il existe deux types de couvre-reins :

  • le couvre-reins polaires est la solution idéale si votre cheval ou poney est au box lors de température hivernale
  • le couvre-reins imperméables est quant à lui léger et respirant ce qui est parfait pour les jours pluvieux.

Le couvre-reins se choisit en fonction du poil de votre cheval ou de votre poney. Si celui-ci est tondu, il est recommandé de s’orienter vers un couvre-rein polaire si votre compagnon est à l’écurie pendant les journées froides. Dans le cas contraire vous pouvez nous orienter vers un couvre reins à la fois polaire et imperméable lors des temps froids et pluvieux. Si votre cheval à son poil d’hivers (poil long), vous pouvez lui mettre un couvre-reins polaire pour les temps très froid quand il est au box (mais normalement il ne devrait pas en avoir besoin sauf s’il vient de travailler et qu’il est en sueur) ou un couvre-reins imperméable pour les jours pluvieux.

Quand enlever et remettre le couvre-rein de son cheval ou poney ?

Si votre cheval est bien échauffé, le couvre rein n’as plus d’utilité. Néanmoins certains modèles légers peuvent être gardés toute la durée de votre cours ou séance d’équitation lors de période hivernale. Dans le cadre d’un arrêt prolongé ou avant de rentrer dans le manège ou encore la piste votre cheval est susceptible de se refroidir, il est donc recommandé de mettre un couvre rein sur le cheval. A la fin de votre séance ou cours d’équitation, n’oublié pas de recouvrir votre cheval avant qu’il ne se refroidisse.