30 novembre 2022
Comment détecter et soigner la conjonctivite chez votre chien

Comment détecter et soigner la conjonctivite chez votre chien ?

Vent, poussière, agents infectieux, malformation des paupières ou des cils, corps étranger… plusieurs facteurs peuvent entraîner une irritation et une inflammation oculaire chez votre chien. On parle donc de conjonctivite quand les yeux de votre compagnon poilu deviennent rouges et que des larmes coulent sans arrêt. Comment savoir si votre chien a une conjonctivite et comment réagir face à cela ? Y a-t-il un traitement que vous pourrez lui administrer vous-même ? Autant de questions auxquelles nous essayerons de répondre.

Quels sont les symptômes de la conjonctivite chez le chien ?

La conjonctivite fait partie des maladies oculaires les plus répandues chez l’espèce canine. Pour la détecter, vous n’aurez pas forcément besoin de consulter un vétérinaire. Vous devrez juste observer les symptômes suivants :

  • Une hyperhémie conjonctivale. Il s’agit de ce que l’on appelle généralement l’œil rouge. Dans ce cas, les muqueuses conjonctivales sont abondamment irriguées par des vaisseaux sanguins. Les vaisseaux vont se dilater en cas d’agression et la muqueuse sera très rouge autour de l’œil.
  • Un larmoiement important au niveau de l’œil : un épiphora. Ici, les sécrétions peuvent être transparentes si ce sont des larmes ou deviendront muco-purulentes, c’est-à-dire épaisses et jaune-vert.
  • Un œdème appelé chémosis : les conjonctivites, et l’œil sont gonflés.

La conjonctivite peut être douloureuse pour votre chien, cette douleur se manifestera de deux façons. Soit il va se frotter les yeux, soit il va garder son œil plus ou moins fermé.

Quelles sont les possibles causes de la conjonctivite ?

Les causes de la conjonctivite chez le chien sont diverses et le degré de gravité varie en fonction du type de conjonctivite.

Les causes infectieuses

Lorsque l’inflammation est due à un virus, une bactérie ou parfois un parasite, on parle de conjonctivite infectieuse. Différentes bactéries peuvent causer une conjonctivite chez votre chien. Par exemple les staphylocoques et les streptocoques. Les conjonctivites bactériennes sont très contagieuses et touchent parfois les deux yeux. Parmi les conjonctivites parasitaires rares chez le chien, il y a par exemple la thélasioze oculaire.

Les causes traumatiques de conjonctivite

La conjonctivite peut apparaitre chez le chien en raison de la présence d’un corps étranger tel que la poussière, les débris végétaux… dans l’œil. Ce genre de corps étranger provoque des douleurs et une inflammation des structures de l’œil. L’animal peut aussi avoir comme conséquence des ulcères cornéens, qui, lorsqu’ils ne sont pas pris en charge assez tôt, conduisent à la perte de l’œil. Un simple coup dans l’œil de votre chien peut aussi être la cause d’une conjonctivite.

Les causes allergiques

Si votre chien est allergique aux poussières, aux pollens, aux acariens…, il peut également développer des conjonctivites allergiques. Celles-ci sont la plupart du temps passagères, modérées et touchent souvent les deux yeux de votre fidèle compagnon. Les chiens peuvent également présenter des épisodes de conjonctivites accompagnés de quelques maux tels que les démangeaisons, épaississement de la peau, rougeur cutanée, etc.

Les autres causes de conjonctivite

Si votre chien produit peu de larmes, il aura les yeux trop secs, ce qui le rendra plus fragile. Il pourrait donc souffrir très souvent de conjonctivite. Dans ce cas, on parle de kérato-conjonctivite sèche ou encore de KCS. 

Comment traiter la conjonctivite chez votre chien ?

Vous pouvez traiter la conjonctivite chez votre chien en lui administrant un collyre ou une pommade ophtalmique. Pour ce faire, vous avez le choix entre plusieurs solutions, à savoir : 

  • Une solution ophtalmique de nettoyage ;
  • Un collyre ou une pommade antibiotique ;
  • Un collyre ou une pommade contenant des anti-inflammatoires.

Vous pouvez par exemple lui administrer le collyre twelve collyre, après vous être assuré qu’il s’agit bien d’une conjonctivite. Faites tout de même attention, car les collyres ou pommades ophtalmiques de traitement ne sont plus du tout efficaces entre 8 et 15 jours après ouverture. Vous pouvez donc les jeter à la fin du traitement et il ne sert à rien de les réutiliser plusieurs semaines, voire des mois après.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *