30 novembre 2022
Adopter un chien ou un chat

Adopter un chien ou un chat : nos conseils pour bien choisir

Après de longues réflexions, vous avez décidé d’accueillir un chien ou un chat chez vous ? C’est une belle initiative ! Cependant, avant de vous lancer dans cette aventure, il est important de vous poser les bonnes questions. L’adoption d’un chien ou d’un chat ne sera pas une tâche aussi simple. Cette décision prend en compte de nombreux critères tels que votre mode de vie, votre foyer (appartement, maison avec ou sans jardin, votre environnement de vie (ville ou campagne), les attentes que vous avez de votre futur compagnon de vie. Pour vous faciliter la tâche, voici quelques conseils pour une adoption réussie.

Choisir l’animal qui va correspondre à votre mode de vie

Dans le cadre de l’adoption de votre chien ou d’un chat, il est important de faire un choix en fonction de votre mode de vie. Si vous êtes à la recherche d’un animal de compagnie indépendant ou un animal actif pouvant vivre dans un espace intérieur pas trop grand, les chats sont un excellent choix. En effet, la majorité des chats ont la possibilité de se divertir par eux-mêmes et seront heureux d’être laissés seuls pour dormir. Il suffit de chercher à savoir combien coûte un chat et faire le choix du compagnon qui vous plaira.

Toutefois, il est important de savoir que les chats apprécient également les interactions sociales (par exemple jouer avec leurs maîtres, faire des câlins, etc.). Les chats requièrent également un minimum de soins comme : le brossage, la coupe des griffes ainsi qu’un suivi régulier par un vétérinaire. De plus, le chat n’a pas besoin d’un grand espace à la maison pour s’épanouir. Un jardin ou un terrain sécurisé est un atout appréciable.

En ce qui concerne les chiens, ils sont idéals pour les individus qui sont actifs et dynamiques ou qui aiment passer beaucoup de temps à l’extérieur. Le chien a besoin de promenades régulières (matin, midi et soir idéalement) pour se dépenser et faire ses besoins ainsi que de distractions (jeu ou activité sportives). Il est important de savoir que le chien ne peut pas être laissé seul toute la journée.

Par contre, un grand chien comme un dogue allemand peut par exemple tout à fait vivre en appartement lorsque son maître est à son écoute. De plus, vous ne devez pas non plus opter pour un bulldog anglais si vous souhaitez courir aux côtés de votre chien et faire du jogging avec lui le dimanche matin. Votre mode de vie est un élément important à mettre dans la balance quand vous ferez le choix d’un animal de compagnie.

Bien choisir le lieu d’adoption de votre animal

Après avoir déterminer le choix de la race de votre chien ou chat, de nombreuses solutions s’offrent à vous pour trouver le compagnon de vos rêves. Pour commencer, vous pouvez vous adresser à un éleveur si vous désirez avoir un chien ou chat de pure race (LOF). Un éleveur consciencieux pourra déconseiller tel ou tel chien en fonction des disponibilités du maître et de ses capacités à l’éduquer.

Il faudra alors visiter plusieurs élevages, établir une relation de confiance avec l’éleveur qui doit se montrer disponible pour toute sorte de questions liées à la santé, l’alimentation, l’éducation, etc. est nécessaire. Ensuite, il est possible de passer par un particulier pour trouver son chien ou chat (néanmoins cela n’est pas recommandé).

En effet, vendre un animal peut être une source de revenus supplémentaire pour les particuliers. Il suffit de se rendre chez un particulier qui possède un numéro Siren auprès de la chambre d’agriculture de leur département pour trouver son chien ou chat. Privilégiez votre entourage proche et restez très vigilants quant à la provenance de l’animal.

Pour finir, vous pouvez aussi adopter un chien ou chat en refuge SPA. Il s’agit d’une solution moins coûteuse qui permet à l’animal (chien ou chat) de trouver un nouveau foyer, un ou des maîtres digne(s) de ce nom.

S’assurer de bien remplir les formalités liées à l’adoption

Qu’il s’agisse d’un chien ou d’un chat, il doit pouvoir être identifié à l’aide d’un tatouage ou d’une puce électronique. Pour cela, vous devez vérifier si le tatouage dans l’oreille ou à l’intérieur de la cuisse correspond à celui de la carte de tatouage. Pour ce qui est de la puce, un vétérinaire peut vérifier sa présence et sa concordance avec la carte d’identification électronique.

Le vendeur doit aussi fournir le carnet de santé de l’animal. À cela s’ajoute également une attestation de cession avec son âge, son nom, celui du futur propriétaire, le numéro de tatouage ou du transpondeur (puce électronique). D’autres documents sont également nécessaires à avoir :

  • un document d’information sur les caractéristiques et les besoins de l’animal ;
  • un certificat vétérinaire pour les chiens ;
  • un certificat de bonne santé de moins de cinq jours pour les chats vendus par les particuliers.

Quant à la vaccination, généralement, elle n’est pas obligatoire mais fortement recommandée. Par contre, si vous disposez d’un chien de catégories 1 et 2 dit « chien dangereux » (par exemple boerbull ou un pit-bull) ou encore si vous désirez voyager hors de France, la vaccination devient une obligation. Pour finir, les propriétaires de chiens doivent également contracter une assurance responsabilité civile et déclarer leur chien à la commune (en mairie). En fonction de la race du chien, une formation vous sera proposée si celui-ci est considéré comme dangereux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *