27 mai 2024

Quels aliments sont interdits pour votre lapin ?

Il est important de ne pas donner n’importe quoi à manger à votre lapin. En effet, certains aliments peuvent être très dangereux pour la santé des lapins, voire toxiques. Vous ne devez pas choisir les aliments et l’alimentation de votre lapin à la légère, cela pourrait entraîner des conséquences graves, voire le décès de votre lapin. Ainsi, nous allons vous proposer une liste des aliments interdits pour votre petit rongeur, tels que des fruits, légumes, feuilles et autres plantes. Mais également de pouvoir détecter les symptômes d’une intoxication alimentaire sur votre lapin.

Lapin blanc de compagnie

Quels sont les aliments toxiques pour le lapin ?

Un lapin doit suivre un régime alimentaire très strict pour être en bonne santé. Ainsi, de nombreux aliments humains sont interdits pour votre animal.

La première catégorie d’aliment humain à bannir pour les lapins, sont les sucreries, à savoir les bonbons, les gâteaux, le chocolat et les viennoiseries. Tous ces aliments sont excessivement sucrés et peuvent détruire sa flore intestinale.

Ensuite, vient nos boissons du matin comme le café, le thé, les jus de fruit ou encore le lait qui sont également à proscrire de l’alimentation de votre lapin.

Outre ces produits assez banals dans notre consommation de tous les jours, nous allons maintenant voir les légumes et les plantes interdits à nos amis les lapins.

Le premier aliment insoupçonné la plupart du temps, la pomme de terre. En effet, ce légume riche en glucide que nous consommant comme féculent est également à exclure dans l’alimentation de votre boule de poil. La pomme de terre produit de l’amidon, qui se trouve être toxique pour votre lapin et peut entraîner de sévères troubles digestifs. Si vous vous posez la question de ce qu’il en est pour la patate douce, et bien, c’est la même chose.

On notera encore d’autre légumes nocifs pour votre lapin détruisant ces globules rouges, entrainant souvent un risque d’anémie sévère tels que les poireaux, les champignons, l’oignon et l’ail.

Pour certain produit et légume comme le navet, ses fanes lui sont interdites, toutefois, ses feuilles sont excellentes pour le transit de votre lapin.

Évitez également la rhubarbe, les fèves et les pois qui peuvent attaquer les reins de votre animal à cause de la grande quantité de sucre qu’ils contiennent.

Pour ce qui est des fruits, vous pouvez lui en donner à volonté, la plupart sont très bons et une alimentation en fruits est bonne pour leur santé, sauf ceux-ci :

  • La banane ;
  • L’annone ;
  • La graine ;
  • L’avocat.

La banane est trop sucrée pour votre lapin, même si elle est riche en vitamine B1, votre animal aura du mal à la digérer. L’annone est trop graisseuse, elle est donc déconseillée, vous pourrez, à quelques exceptions, lui en donner juste un petit bout. La graine, quant à elle, qu’on retrouve dans les noyaux de fruits tels que l’abricot, la prune, la nèfle et la pêche, est toxique pour votre animal. C’est la même chose pour l’avocat qui contient la persine : une toxine très nocive pour plein d’animaux d’ailleurs.

Des lapins de compagnie

Quelles sont les plantes qui sont toxiques pour le lapin ?

Il existe plein de plantes toxiques pour votre lapin, il faut donc faire attention à ne pas lui donner n’importe quelle plante, elles ne sont pas toutes bonnes pour sa santé. La toxicité des plantes est faite en fonction de leur maturité, variété et la partie consommée par l’animal. Si vous laissez votre lapin en liberté dans le jardin, il faut veiller à ce qu’il ne mange pas des plantes inconnues, non comestibles et celles qui sont traitées aux pesticides. Les plantes toxiques pour les lapins sont très nombreux, il y a, par exemple, le muguet, la fougère, le laurier-rose et la cerise, le coquelicot, la jonquille, le ficus, le peuplier et bien d’autres encore.

Donc, pour ne pas vous mélanger, il est préférable de connaître les plantes comestibles pour votre lapin et faciles à trouver dans le commerce que vous pourrez planter chez vous. Ainsi, les plantes sans danger pour les lapins une alimentation saine en plantes sont l’aneth, le céleri, les blettes, la chicorée, le cresson, le chou vert, l’épinard, le fenouil, les fanes de carottes ou de radis rose, la menthe, la laitue, les mâches, les pissenlits, les roquettes, les mourons des oiseaux, l’origan, le romarin, le basilic, le thym, le persil et les feuilles d’ortie.

Quels sont les symptômes d’une intoxication alimentaire pour un lapin ?

Si votre lapin consomme un aliment toxique pour lui, il peut développer des maladies, une insuffisance hépatique, ainsi que d’autres symptômes De plus, l’intoxication alimentaire entraîne souvent des troubles cardiaques, pulmonaires et nerveux chez les lapins. D’ailleurs, les séquelles peuvent être graves si elles ne sont pas prises à temps. Votre lapin peut souffrir de contractions musculaires, de diarrhées, de pertes d’équilibre, de convulsions, voire dans l’incapacité de bouger et saliver. Si vous voyez un de ces symptômes, il faut vite emmener votre lapin chez son vétérinaire, car autrement, cela pourrait lui être fatal.

Lapin brun dans la nature

Pour conclure

Il est crucial de faire attention à l’alimentation de votre lapin pour éviter les conséquences graves et les intoxications alimentaires.
Les propriétaires de lapins doivent être conscients des aliments et des plantes à éviter et ceux qui sont sans danger pour l’animal.
Il est essentiel de noter que certains aliments et plantes couramment consommés par les humains peuvent être toxiques pour les lapins.
Une alimentation saine et propre pour votre lapin devrait constituer d’une quantité suffisante de foin de qualité, accompagnée d’une variété d’aliments frais, sans excès ni de manque.
En respectant nos conseils, vous pouvez garantir une vie heureuse et saine pour votre compagnon en tant qu’animal de compagnie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *