27 mai 2024

Comment aider son lapin en période de mue ?

Le lapin passe par une période de mue deux fois par an. C’est un phénomène naturel qui touche tous les lapins. Il s’agit d’une perte de poils conséquente qui peut ainsi mettre en danger votre animal lorsqu’il fait sa toilette et ingère beaucoup de poils. Voici donc les signes de la mue et tous les bons gestes à connaître pour que la période se passe bien.

Groupe de lapins

Qu’est-ce que la mue du lapin ?

La mue se manifeste par une perte de poids cyclique chez le lapin. Cette chute de poils se passe surtout dans les grands changements des saisons, à savoir l’automne et le printemps.

Au printemps, le corps de votre lapin va se préparer à supporter la chaleur de l’été et élimine les poils d’hiver. Quant à l’automne, c’est le contraire, le corps de votre boule de poil remplace les poils d’été par des poils plus long pour le froid de l’hiver.

Toutefois, le phénomène est souvent plus important au printemps, car les lapins craignent plus la chaleur de l’été que le froid d’hiver. Quand la saison froide approche, le corps de votre lapin se recouvre par des fourrures plus denses. Même les dessous des pattes sont concernés, cette fourrure va protéger leur peau de l’humidité et du froid. Lors de ses périodes froides il ne faut surtout pas brosser votre lapin, le plus de poil lui permettra de se garder au chaud plus longtemps.

De plus, les lapins domestiques sont élevés dans des conditions très différentes de celles des lapins sauvages. Par conséquent, la mue des lapins domestiques a tendance à être plus aléatoire et déconnectée.
Certains lapins, en particulier les lapins domestiques, auront toujours une sorte de mue et perdront toujours de petites quantités de poils.

Lapin mignon

Quels sont les signes de la mue chez les lapins ?

Les premiers signes de la mue apparaissent en général sur la tête du lapin et s’étendent vers la queue. Mais les mues peuvent apparaître dans d’autres parties du corps. En effet, chaque lapin est différent et cela varie donc en fonction de chaque type. Chez la majorité des lapins, ce phénomène se manifeste deux fois par an et dure environ quelques semaines. Mais pour d’autres, ils peuvent perdre leurs poils tout au long de l’année. Ensuite, même le style de la mue et donc de la fourrure peut varier, car chez certains lapins, on remarque une mue progressive qui se fait par touffes ou par zone. Et d’autres muent suivant une démarcation entre l’ancien poil et le nouveau, qui va de la tête jusqu’au corps.

Généralement, le nouveau poil est plus dense et plus foncé. D’ailleurs, vous pourrez remarquer un petit changement de couleur lors de la période de mue de votre animal. Par ailleurs, ce phénomène est naturel, il ne faut donc pas vous inquiéter, mais si vous voyez l’apparition des croûtes ou des plaques d’alopécie, il faudra alors consulter un vétérinaire.

De plus, les troubles digestifs sont plus fréquents à cette période, car votre lapin va ingérer beaucoup de poils. Il est donc recommandé de demander des conseils à votre vétérinaire si vous remarquez des signes d’obstruction digestive comme :

  • L’appétence.
  • La constipation.
  • L’hypothermie, etc.

Quels sont les gestes à adopter en période de mue ?

Pendant la période de mue, il est important d’éliminer et de brosser tous les poils de votre lapin qui tombent au fur et à mesure. Pour ce faire, vous devrez brosser chaque jour la fourrure de votre lapin et jusqu’à deux fois dans la journée, si le poil de votre animal est long. Cela va lui éviter d’avaler trop de poils durant cette période. Les lapins domestiques éliminent moins de poils que les lapins qui restent dans la nature, c’est pour cela qu’il est essentiel d’aider votre animal à bien passer cette période. Le choix de la brosse pour votre lapin doit se faire en fonction de son type de poil et du type de la mue. Il faudrait aussi que ce moment soit agréable pour votre animal afin qu’il se sente bien et qu’il puisse vous laisser les fois suivantes. Si vous voyez des nœuds ou des paquets, il ne faut pas hésiter à les couper aux ciseaux.

Votre lapin va, quoi qu’il arrive, avaler des poils, puisqu’il fait sa toilette en se léchant et rien ne pourra l’en empêcher. Il faut donc veiller à ce que votre lapin évite de manger certains aliments et qu’il ait une bonne alimentation entre le foin, la verdure et l’eau, pour que son système digestif fonctionne correctement. Si vous voyez que votre lapin ne s’alimente plus, c’est qu’il a forcément fait une occlusion intestinale et qu’il faudrait alors l’emmener en urgence chez le vétérinaire.

Lapin mignon sur de l’herbe


En conclusion

La mue est un phénomène naturel qui touche tous les lapins.
Elle se manifeste deux fois par an et dure environ quelques semaines, lors de cette période, il est important de prendre soin de son lapin en le brossant chaque jour pour éviter qu’il n’avale trop de poils.
Il faut également veiller à ce que votre lapin ait une bonne alimentation et qu’il évite de manger certains aliments pour éviter les troubles digestifs.
Si vous remarquez des signes d’obstruction digestive ou des plaques d’alopécie, il est important de consulter un vétérinaire. En aidant votre lapin à passer cette période en toute sécurité, vous pouvez lui assurer une vie plus saine et plus heureuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *